https://vie-etudiante.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|etudiant|http://www.etudier.uqam.ca/

Services à la vie étudiante


Chercher dans ce site


sve@uqam.ca



bandeau trousse

Stratégies d'étude

Les ateliers en stratégies d'apprentissage

Consultez la programmation complète d’ateliers gratuits portant sur la lecture efficace, la rédaction de travaux, la gestion du temps, la gestion des examens, la prise de notes et bien d’autres stratégies d’apprentissage à adopter à l’université.


Inscrivez-vous à SAMI-Persévérance, un système d'aide multimédia interactif et gratuit vous offrant une panoplie d’outils et de stratégies d’étude.

Gestion du temps et planification

Bien planifier sa session en termes de gestion du temps et des priorités est une démarche essentielle à la réussite scolaire.

Consacrer de l’énergie pour comprendre les exigences universitaires, garder des plages horaires réalistes pour la lecture, l’étude et la rédaction des travaux et tenter de prévenir les difficultés pouvant survenir au cours d’une session représentent d’excellentes stratégies pour maintenir un rythme de vie sain sur une période de plusieurs mois.

Dans le même ordre d’idées, cibler les outils dont vous aurez besoin pour bonifier vos stratégies d’étude et prendre les moyens pour vous les approprier vous prédispose à accroître vos chances de réussite.

Afin de vous faciliter la tâche dans cette démarche, nous avons créé pour vous une série de documents qui regorgent d’astuces et de stratégies pour vous aider à vous adapter à votre nouvelle session universitaire.


Outil de gestion du temps globale

Planifier ses activités sur une période de quinze semaines dès le début de la session peut vous faire gagner du temps et éviter des embûches.

Pour vous aider à développer cette stratégie, consultez notre pdfoutil de gestion du temps.


Outil de gestion du temps hebdomadaire

Les semaines passent très vite? Elles sont sans doute bien remplies! Recensez toutes les activités que vous devez effectuer en une seule semaine à l’aide d'un pdfoutil pour mieux moduler votre horaire hebdomadaire.


Fiche de suivi de cours en vue des évaluations

Au cours de chaque trimestre universitaire, vous avez tout avantage à organiser vos séances d’étude afin de mieux préparer les évaluations à venir.

Bien que cela puisse vous paraître fastidieux, nous vous encourageons à prendre le temps de compléter systématiquement une pdffiche de suivi après chacun de vos cours, alors que la matière est encore en mémoire.

Nous sommes persuadés que cette méthode simple mais efficace vous aidera à mieux vous préparer pour vos évaluations.

Vous améliorerez ainsi votre compétence à repérer les idées les plus importantes et à dépister celles qui vous posent problème, et vous développerez votre capacité à synthétiser. consulter vos notes au fur et à mesure vous évitera le traitement d’une surcharge d’informations juste avant les évaluations.


Outil de planification en étapes

Certaines tâches académiques (étude en prévision d’un examen, rédaction, préparation d’une présentation orale) exigent un travail plus long et soutenu.

Lorsqu’une tâche nous semble décourageante ou insurmontable, il est avantageux d’établir un pdfplan en étapes.


Outil d’analyse des erreurs aux examens

Lorsqu’un résultat d’examen est décevant, il est judicieux de réfléchir dans le but de comprendre nos erreurs et de planifier notre approche pour les prochaines évaluations.

Cet pdfoutil peut vous aider à analyser la situation.


Attention et concentration

L’attention et la concentration sont deux processus psychologiques qui contribuent aux apprentissages.

L'attention permet l’ouverture de nos sens vers des stimuli externes et internes choisis (ou parfois imposés comme lorsqu’il y a un bruit soudain) alors que la concentration ferme notre conscience à presque tout ce qui pourrait nous distraire de l’activité en cours.

Ces ressources mentales ne sont pas inépuisables et sont sensibles à plusieurs facteurs dont la fatigue, la faim ou les préoccupations. lorsque nous observons que nous sommes facilement distraits et que nous avons de la difficulté à demeurer concentré sur une tâche, il faut, dans un premier temps, mettre en place des conditions d’attention et de concentration optimales.

Ces conditions se déclinent dans plusieurs domaines :

Conditions environnementales

  • Avoir un endroit adéquat pour étudier. cette condition est différente pour chaque personne.
  • Prendre le temps d’analyser vos conditions optimales : endroit isolé ou avec des collègues, silence ou bruit ambiant.
  • Tenter de diminuer les distractions au maximum pendant des périodes ciblées (ne pas consulter facebook, fermer votre téléphone, etc.).

Conditions physiques

  • Être reposé (minimalement), avoir mangé, se sentir en forme (s’occuper de notre santé dans la mesure du possible).

Conditions psychologiques

  • Diminuer les sources de stress. cette condition est importante. le stress peut occuper une bonne part de nos ressources intellectuelles et nous rendre indisponible pour l’étude.
  • La motivation joue également un rôle important. lorsque nous ne sommes pas motivés par une tâche, il est plus difficile de mobiliser nos ressources attentionnelles.

Si toutes ces conditions sont réunies, mais que l’attention demeure un défi qui entrave votre fonctionnement scolaire, mais aussi professionnel et relationnel, et que ce défi a été présent tout au long de votre vie, il se pourrait que vous viviez avec un déficit de l’attention.

Par exemple, on vous reconnait comme une personne constamment dans la lune, qui perd ses choses régulièrement, qui arrive fréquemment en retard, qui peine depuis toujours à s’organiser. le déficit d’attention s’accompagne parfois d’hyperactivité ou d’impulsivité.

Si vous avez déjà obtenu un diagnostic de déficit de l’attention, sachez que vous avez droit à certaines ressources à l’université.

Vous pouvez contacter le Service d’accueil et de soutien aux étudiants en situation de handicap (SASESH). Vous pourrez rencontrer un conseiller qui évaluera vos besoins.

Il existe aussi un groupe de renforcement des stratégies d’études, les rencontres FOCUS auxquelles vous pouvez participer.


Lecture et écriture

Comme toute compétence, la lecture et la rédaction se développent avec le temps et la pratique.

L’amélioration de vos compétences en lecture et en écriture augmentera votre efficacité, diminuera votre stress et pourrait bien vous favoriser sur le marché du travail.


Les stratégies de lecture efficaces

La quantité et l’indice de difficulté des lectures universitaires sont incomparables.

C’est pourquoi il est essentiel de développer rapidement des stratégies de lecture efficaces pour équilibrer sereinement vos activités de lecture avec les autres exigences universitaires.

Quatre conseils essentiels

  1. Déterminez toujours la raison pour laquelle vous allez lire un texte. Est-ce pour en avoir une idée globale ou pour en faire une analyse en profondeur? Vos stratégies de lecture s’arrimeront à la réponse et vous feront gagner de précieuses minutes.
  2. Gérez votre temps de lecture : découpez en « morceaux » les parties à lire et sélectionnez, à l’aide des thématiques abordées pour chaque cours dans votre syllabus, par exemple, quelle partie est primordiale et laquelle est secondaire.
  3. Résumez l’essentiel de vos lectures dans vos propres mots : cette action vous permet de confirmer que vous avez bien compris les concepts et notions énoncés.
  4. Identifiez les mots nouveaux et cherchez leur définition : vous vous construirez ainsi un lexique disciplinaire qui facilitera grandement la rédaction de vos travaux.

L'annotation des textes

Annoter ses lectures, c’est poser une action concrète pour mémoriser adéquatement une information. En effet, plusieurs études en psychologie cognitive démontrent qu’on ne retient que 10% de ce qui est lu... contre 90% lorsque la lecture est bien annotée.

Comment développer alors une stratégie d’annotation efficace? Rien de plus simple : commencez par appliquer un système dynamique de codage dans vos textes. Chaque fois, par exemple, qu’une définition apparaît, inscrivez le code « déf » dans la marge.

Un exemple survient? Inscrivez « ex » dans la marge, puis résumez en vos propres mots ce qu’il signifie. d’autres exemples d’abréviations sont mentionnés ci-dessous.

Chaque fois que vous recourez à un tel système de codage, vous éviterez de surligner votre texte à outrance et pourrez rapidement y repérer, lors d’une relecture, les éléments importants. passez à l’action au moment d'une première lecture, vous constaterez tout de suite la différence!

Exemples d'abréviations

Déf Définition Astérisque (*) Idées les plus importantes
Rf Référence Flèche Passages marquants
Id pr Idée principale Lettre X Désaccord
Ex Exemple ! Passage qu'on approuve particulièrement
    1,2,3 Énumération d’éléments (ex : déf 1, 2, 3)

Si la lecture vous semble difficile, un atelier sur la lecture efficace est offert par notre équipe.


Les stratégies d'écriture efficaces

«Il faut lire des kilomètres pour écrire des centimètres» - Les rédacteurs

Rédiger demande beaucoup de patience et de temps.

Voici quelques conseils pour rédiger plus sereinement :

  1. Se faire un plan pour ordonner ses idées et rester réaliste.
  2. Trouver un nombre suffisant de sources pertinentes et les évaluer.
  3. Développer chaque paragraphe autour d’une seule idée : les construire comme de petits textes.
  4. Assurer le lien entre les idées et la transition vers la conclusion.
  5. Trouver des marqueurs de relation efficaces pour donner une fluidité au texte*.
  6. Varier et approfondir le vocabulaire grâce aux thésaurus, aux dictionnaires analogiques et aux dictionnaires de synonymes.
  7. Faire relire par une autre personne.
  8. Se garder du temps de révision.

* Plusieurs outils comme une liste de marqueurs de relation sont proposés sur le site de sami-persévérance sous la rubrique « français – lecture et écriture » de la cartographie des outils.

Inscrivez-vous dès maintenant à ce site pour bénéficier d’outils similaires qui facilitent la rédaction des travaux. Cette opération ne vous prendra que quelques minutes et vous sera utile tout au long de votre parcours universitaire.


Les normes de présentation

À l’université, les normes de présentation telles que les marges, la police de caractère, les interlignes, etc., constituent une exigence.

Assurez-vous de revisiter votre plan de cours à cet égard et au besoin, demandez des outils à votre professeur ou chargé de cours, afin de vous assurer de remettre un travail bien présenté.

Plusieurs points peuvent venir s’ajouter au moment de la notation si la présentation est adéquate!


Le plagiat

Personne ne souhaite plagier, et personne n’entreprend un parcours universitaire dans l’intention de commettre un acte de plagiat.

Cependant, un manque d’anticipation des échéanciers rapprochés de la fin de session, une méconnaissance des exigences méthodologiques universitaires et une gestion du stress inefficace constituent souvent des conditions propices aux risques de plagiat.

Poser des questions sur ce qu’est le plagiat dès la première semaine de cours et s’informer concernant les règles liées au plagiat représentent l’antidote idéal pour vous éviter de vous retrouver dans une situation embarrassante.

Pour en savoir plus


Le français : une langue et un art!

Un travail bien écrit, sans faute d’orthographe ou de grammaire, prédispose à la lecture et vous évite de perdre des points inutilement. Assurez-vous de toujours réviser vos textes avant de les remettre.

Pour améliorer votre français écrit, vous pouvez consulter le site de l’office québécois de la langue française, qui vous permettra de trouver des exercices pour vous « dégourdir » et rafraîchir votre mémoire « orthographique » et « grammaticale ».

N’hésitez pas non plus à utiliser des logiciels de correction qui seront sans doute des outils précieux tout au long de vos études.

Si malgré tout le français vous cause encore quelques maux de tête, pourquoi ne pas suivre un cours plus approfondi sur la grammaire, la syntaxe et l’orthographe pendant vos études universitaires?

Vos notes et votre aisance dans la langue de molière n’en seront que décuplées.

Cycles supérieurs

Ateliers

Venez participer à nos ateliers destinés aux étudiants aux cycles supérieurs.
Pour plus d’informations et pour connaître l’horaire des ateliers

Thèsez-vous?

Besoin d’un coup de pouce pour vous placer dans des conditions propices à la rédaction? L'organisme à but non lucratif Thèsez-vous?, initié par et pour les étudiants aux cycles supérieurs, propose des retraites d’écriture pour les étudiants en rédaction. Ces retraites permettent d'offrir un espace différent de l’université pour rédiger et proposent des activités et ateliers pour s'aérer l’esprit. Le tout se déroule dans un environnement convivial avec d’autres étudiants aux prises avec les mêmes défis.

Pour les étudiants de l'UQAM, n’hésitez pas à consulter les programmes de bourses et de financement de l'UQAM pour ces retraites.

Vous pouvez également vous inscrire à la page Facebook de Thèsez-vous ensemble ? pour connaître des initiatives de rencontres pour rédiger dans votre quartier.

Rencontres Focus

Vous avez un diagnostic de trouble déficit de l’attention et vous aimeriez obtenir des stratégies dans vos études aux cycles supérieurs? Vous aimeriez échanger avec d’autres étudiants vivant les mêmes défis que vous au quotidien? N’hésitez pas à vous inscrire aux rencontres Focus.

 

Retour en haut de page