https://vie-etudiante.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|etudiant|http://www.etudier.uqam.ca/

Services à la vie étudiante


Chercher dans ce site


sve@uqam.ca



Garder le cap : s’adapter au stress de l’épreuve

Je prends soin de moi en créant un cadre sécurisant

La pandémie actuelle peut certainement être considérée comme une épreuve stressante. Comme toute expérience de cette envergure, celle-ci ébranle profondément notre stabilité psychologique et la croyance inhérente d’une vie sans trop de bouleversements. Pour y faire face et rebondir après l’épreuve, il a fallu pour chacun, rapidement, mettre en place des moyens pour s’adapter au stress et prendre soin de soi. En même temps, la présence de ce stress nous a aussi permis d’être plus efficace, dans notre recherche de solution pour faire face à tous ces changements. Apprendre à bien vivre avec le stress, surtout quand sa source est nouvelle et exceptionnelle, c’est faire preuve de résilience!

Comme la situation et ses effets collatéraux demeurent encore très actuels, il faut continuer de déployer des stratégies afin de s’adapter au stress de cette épreuve qui se poursuit. Actuellement, les stresseurs prennent entre autres, la forme d’une session à distance, de la poursuite de l’obligation de la distanciation sociale, du port du masque, etc.



Agir : stratégies pour bien garder le cap durant ou après l’épreuve


Garder un cadre

Concilier la vie personnelle et les études est particulièrement difficile quand tout se passe à la maison et, en plus, sur le même ordinateur! Il peut alors devenir difficile de décrocher de ses études et se permettre des pauses bien méritées, de voir des amis, d’avoir des loisirs. À l’inverse, il peut être difficile pour certains de se mobiliser à la tâche. La routine et le cadre permettent de conserver de l’espace/du temps pour ses différents besoins. Des stratégies d'études vous sont proposées au bas de la page.


Garder le contact

Garder des contacts avec ses proches et encore plus, créer des nouvelles relations est tout un défi dans la période actuelle. Cela peut vouloir dire de réserver du temps dans son horaire pour des téléphones, textos ou autres avec ses relations. Ou encore, participer à des activités de groupe, même virtuelles afin de créer de nouvelles relations.


Garder son calme

Apprendre à relaxer ou à se détendre est aussi un excellent moyen de diminuer les manifestations du stress. Il existe beaucoup de moyens que vous trouverez dans la boîte à outils au bas de la page.


Garder ses bonnes habitudes

Il est facile de modifier ses habitudes de sommeil et son alimentation en période de bouleversement. Il est toutefois recommandé, dans le but de garder le cadre, de conserver ses saines habitudes, même si on n’a pas nécessairement à se déplacer pour ses obligations. Se coucher à des heures régulières, continuer de manger 3 repas par jour, à heures régulières et se lever à la même heure qu’à l’habitude contribuent à garder l’humeur stable.


Garder la forme

Faire de l’exercice est particulièrement important durant les périodes de grand stress. La réponse de stress génère beaucoup d’énergie. Il est souhaitable de dépenser cette énergie plutôt que de ressentir les effets parfois désagréables de fébrilité que cela cause.


Garder du temps pour soi

La sphère personnelle est souvent celle qui est laissée de côté durant les périodes difficiles. Toutefois, elle contribue à diminuer le sentiment de solitude, que les relations sociales ne peuvent combler entièrement. Des projets personnels, des passe-temps agréables, voilà une belle façon de prendre soin de soi!


Garder le moral

Demeurer vigilant par rapport à ses signes de déprime est aussi un bon moyen de garder le cap. Cela permettra de mettre en place les moyens pour diminuer la détresse de l’épreuve. Pour plus d’information, voir notre dossier Déjouez la déprime en bas de page.


Garder son sens de l’humour

L’humour est un excellent moyen de dédramatiser son vécu, de connecter avec les autres et de diminuer les tensions reliées au stress. Il s’avère un outil important à mettre de l’avant devant l’adversité.


semaine 1

Journal de bord

Le pdfjournal de bord se veut un outil pour vous accompagner dans votre adaptation au stress. C’est dans ce journal de bord que vous trouverez les exercices d’auto-observation, de même que le défi associé à cette composante. Il y aura un nouveau journal de bord, qui accompagnera chacune des composantes présentées dans ce projet.   

stress adapt

Auto-observation

L’exercice proposé vous permettra de faire l’inventaire des stratégies d’auto-soin que vous utilisez déjà quand vous devez prendre soin de vous, devant les difficultés de la vie.  

Défi

Afin d’augmenter votre capacité à vous adapter au stress de l’épreuve, nous vous proposons de relever le défi d’intégrer des nouvelles stratégies pour prendre soin de vous, dans votre répertoire actuel. Pour changer, il faut faire le premier pas! Nous vous enjoignons donc à relever le défi.

Ces exercices se veulent volontaires mais si toutefois, en les faisant, vous ressentiez un niveau de détresse qui vous inquiète, nous vous invitons à contacter le service de soutien psychologique des Services à la vie étudiante de l’UQAM.


Pour en savoir plus...consultez la BOÎTE À OUTILS

Consultez également:

Retour en haut de page