https://vie-etudiante.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|etudiant|http://www.etudier.uqam.ca/

Services à la vie étudiante


Chercher dans ce site


sve@uqam.ca



Lauréats des bourses d'implication étudiante 2015-2016

 

Lundi le 18 avril avait lieu le cocktail de dévoilement des lauréats 2015-2016 des bourses d'implication étudiante.

Pour un aperçu de la soirée et pour voir les photos des récipiendaires, jetez un oeil à l'album photos sur la page Facebook des Services à la vie étudiante.

Catégorie Personnalité

Les prix sont remis à des étudiants s’étant distingués par l’équilibre entre la réussite de leurs études et leurs réalisations personnelles et sociales, par leur leadership, par les retombées concrètes de leur engagement et par la constance dans ces critères tout au long de leurs études.

Personnalité 1er cycle - 2000$

Nicolas Vandal (Certificat en gérontologie sociale).

Plus d'informations sur Nicolas Vandal

En 2012, Nicolas a fondé le premier regroupement d'élèves de minorités sexuelles au Cégep de Granby. Encore actif, celui-ci a pour but de venir en aide à ceux et celles qui se questionnent sur leur orientation sexuelle et veulent trouver des moyens pour vivre leur réalité de façon harmonieuse et enrichissante. En 2014, il a conçu la campagne anti-homophobie Mugshot qui consiste en une série de photos d’identité judiciaire de participants homosexuels, publiées dans les réseaux sociaux, avec le message : Arrêtons l’homophobie, pas les homosexuels. La campagne a été en nomination dans la catégorie «Initiative par excellence» lors du Gala Arc-en-ciel 2014.

De mars 2010 à décembre 2015, il s’est impliqué au sein de la Fondation Rêvez la vie, un organisme sans but lucratif qui réalisait des rêves des adultes atteints d’un cancer dans le but de stimuler leur énergie vitale. Après la dissolution de la Fondation Rêvez la vie, en décembre dernier, il a commencé à s’impliquer auprès de la Société de soins palliatifs à domicile du Grand Montréal en tant qu’accompagnateur à domicile. Finalement, il a récemment participé à une publicité télévisée dans le cadre d’une campagne gouvernementale visant à lutter contre l’intimidation sous toutes ses formes et à tous les âges.


Personnalités 2e et 3e cycles - 2000$

Caroline Leduc (Doctorat en psychologie).

Plus d'informations sur Caroline Leduc

Ayant obtenu une cote de 4.11/4.3 durant son baccalauréat (programme ''Honours'') et ayant 4.3/4.3 dans son doctorat en psychologie, Caroline est l’exemple même de la réussite de l’atteindre d’un bel équilibre entre le succès dans ses études et ses nombreux engagements sociaux.

Dès sa première année au baccalauréat, Caroline s’est impliquée comme Éditrice au Journal sur l’identité, les relations interpersonnelles et les relations intergroupes (JIRIRI). Depuis décembre 2013, elle est administratrice et co-fondatrice du groupe Psycho-court. Il s’agit d’un groupe Facebook encourageant les étudiants de psychologie de l’UQAM à faire du sport et à bouger. Elle a aussi fondé l’équipe Les Psychopathes pour représenter le programme de psychologie à la Coupe-UQAM. En 2014-2015, elle a été co-coordonnatrice d’un comité communautaire de l’Association des étudiants de psychologie (AGEPSY-1) chargé d’organiser une collecte de denrées auprès des étudiants et du personnel du département de psychologie de l’UQAM.

Depuis février 2015, elle est membre du comité des Grandes Conférences de la Chaire CJM-IU-UQAM d’étude sur l’application des connaissances : elle participe à l’élaboration du programme annuel des Grandes Conférences ayant lieu 2 à 3 fois par année et à la planification du plan de communication et à l’organisation des conférences. De juillet 2015 à décembre 2015, elle a été stagiaire-bénévole de recherche en évaluation de programmes pour le Service de Police de la Ville de Montréal. Sa participation visait l’élaboration et l’application du processus d’évaluation de programmes de prévention visant une clientèle jeunesse.

Sur le plan communautaire, elle a notamment été écoutante au Centre d’Écoute et de Référence de l’UQAM à l’automne 2011, consistant en relation d’aide et intervention de crise suicidaire. De septembre 2012 à octobre 2013, elle a été intervenante psychosociale bénévole chez Grossesse-Secours. Ensuite, en décembre 2013, elle a participé comme bénévole-accompagnatrice à Opération Nez-Rouge.

En avril 2014, elle a créé, avec quatre autres collègues, un comité Café visant à implanter un café étudiant, à la suite du déménagement en mai 2014 du département de psychologie dans le pavillon Adrien-Pinard (SU) dépourvu d’un café facultaire.


Leadership - 1000$

Laurie Pagé (Baccalauréat en communication, stratégies de production culturelle et médiatique).

Plus d'informations sur Laurie Pagé

Après ses études collégiales en techniques d’intervention en loisir et en gestion des ressources humaines, Laurie Pagé a commencé à l’automne 2013 un baccalauréat en communication, profil stratégies de production culturelle et médiatique, qu’elle complète actuellement avec une brillante moyenne.

Dès sa première année, Laurie a choisi de s’impliquer dans UQAM en spectacle. Après deux ans au comité logistique, elle prend la responsabilité du groupe en tant que présidente-coordonnatrice pour l’édition 2016. Pour l'équipe d'UQAM en spectacle, Laurie Pagé est la personne de référence pour son groupe et pour les intervenants externes. Elle doit constamment avoir les choses en main et veiller à l’avancement du projet tout en pensant aux conséquences de leurs choix sur la pérennité du groupe étudiant.

Également lors de sa première année, elle s’implique dans le magazine culturel Le Culte, gagnant du Programme de reconnaissance de l’implication étudiante - Catégorie Projet Culturel, lors du concours de l’hiver 2015. Sa collaboration consistait en autre à l’organisation du lancement d’une édition spéciale du magazine qui fut distribué à environ 200 personnes lors de l’événement.

En 2015-2016, elle a participé au comité de financement des projets étudiants (CFPE). Au sein de ce comité, plusieurs dizaines d’associations et groupes étudiants se sont vus octroyer près de 70 000$ en subventions.

Ses participations à l’évaluation de son programme ont mené au dépôt d’un rapport de 500 pages qui servira à une réforme destinée aux dix prochaines cohortes selon une moyenne de 90 étudiants par année.

Finalement, Laurie s’implique notamment pour la Jeune Chambre de Commerce de Montréal (JCCM). Elle participe à l’organisation des «cocktails-entrepreneurs» où près de 300 personnes ont pu apprendre de l’expérience d’une dizaine de professionnels.


Affaires étudiantes - 1000$

Eve Gladu (Baccalauréat en enseignement secondaire (français).

Plus d'informations sur Eve Gladu

Anciennement étudiante au baccalauréat en arts dramatiques, profil enseignement, Eve Gladu a effectué un changement pour l’enseignement secondaire et elle a décidé de s’engager socialement au sein de la communauté étudiante. Ce choix s’est avéré révélateur, car elle détient actuellement une moyenne de 4.05/4.3 et compte maintenir cette ardeur de travail jusqu’à la fin de ses études.

Graduellement, Eve a pris des engagements avec les associations étudiantes, notamment, l’Association modulaire étudiante du baccalauréat en enseignement secondaire (AMÉBES) et l’Association des étudiantes et des étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE).

Depuis l’été 2015, Eve s’implique activement dans la Campagne de revendications et d'actions interuniversitaires des étudiantes et étudiants en éducation en stage (CRAIES).

Depuis l’automne 2014, un nouveau dossier s’est ajouté à ses tâches : celui de la restructuration du baccalauréat en enseignement secondaire (BES). Avec plusieurs de ses collègues, elle a tenté de faire progresser le dossier afin que le programme en enseignement secondaire ne soit pas autonomisé. Finalement, le combat a été gagné à l’automne 2015, en recevant l’accréditation officielle du Comité d'agrément des programmes de formation à l'enseignement (CAPFE). La nouvelle structure administrative du programme étant implantée, Eve siège au comité de programme du BES en tant que représente étudiante depuis le 1er juin 2015.

La présence d’Eve Gladu à l’équipe de journal étudiant, la création du Guide préparatoire au test de communication orale et le bénévolat accompli pour la Grande dictée Éric-Fournier prouvent qu'Eve a à cœur la sensibilisation de la langue française au sein de l’université. Son poste comme de présidente de l’AMÉBES, sa contribution dans le dossier de la restructuration du BES, sa participation au comité de programme du BES et à la CRAIES, et son implication dans toutes les activités de l’association montrent qu'elle tient à préserver et même améliorer la qualité de la vie étudiante de ses pairs. 


Personnalités facultaires – 7 lauréats recevront chacun 500$

Ce prix est décerné à l’étudiant s’étant démarqué dans sa faculté tant par son implication dans son champ d’études que par la qualité de son dossier académique.

  • École des sciences de la gestion: Hugo Morin (Baccalauréat en économique).
  • Faculté de communication: Cynthia Noury (Maîtrise en communication).
  • Faculté de science politique et de droit: William Grenier-Chalifoux (Maîtrise en science politique).
  • Faculté des arts: Wina Forget (Baccalauréat en art dramatique).
  • Faculté des sciences: Catherine Bélanger (Doctorat en biochimie).
  • Faculté des sciences de l'éducation: Alexandra Bolduc (Maîtrise en éducation).
  • Faculté des sciences humaines: Carole Boulebsol (Maîtrise en travail social).

Catégorie Projet

Projet culturel - 1000$

Ce prix est décerné au meilleur projet lié aux arts, à la littérature, à l’architecture, etc.

Lauréat: UQAM en spectacle

Plus d'informations sur UQAM en spectacle

UQAM en spectacle vise à faire vivre une expérience unique aux étudiants de l’UQAM en mettant en avant un univers créatif dédié aux arts de la scène. L’événement cherche à promouvoir la langue française et permet aux étudiants d’exprimer leurs talents extra académiques devant toute une communauté. Il leur permet aussi de rencontrer des artistes et autres acteurs importants du milieu culturel montréalais

On ne peut cacher qu’UQAM en spectacle s’inscrit dans une longue tradition de concours scolaire en arts de la scène. Après Secondaire en spectacle et Cégep en spectacle, Univers-cité en spectacle fut créé. Comme ses homologues, la finale pancanadienne est précédée des finales locales de chaque université, dont l’UQAM. L’année 2016 marque la 11e édition d’UQAM en spectacle.

Néanmoins, année après année, UQAM en spectacle cherche à se renouveler. L’équipe souhaite constamment relever le niveau de professionnalisme de l’expérience offerte aux candidats. C’est pourquoi, par exemple, après avoir performé au Lion d’or et à l’Astral, ils ont décidé de présenter UQAM en spectacle à la Cinquième Salle de la Place des Arts. Le prestige et la renommée de ce lieu culturel d’importance ne peuvent être ignorés et amènent UQAM en spectacle à un autre niveau en apportant une crédibilité supplémentaire à un concours de talent «classique».

UQAM en spectacle est un projet d’envergure qui est bien présent dans son université, mais qui dépasse aussi ses murs. Tout d’abord, son comité est composé uniquement d’étudiants. Ensuite, les participants aux auditions et au spectacle proviennent de tous les horizons : non seulement UQAM en spectacle est-il ouvert à tous les arts de la scène, mais il accueille aussi des candidats de toutes les facultés. UQAM en spectacle est membre du réseau Univers-cité en spectacle lequel est un concours interuniversitaire pancanadien qui rassemble plusieurs universités francophones du Québec, des Maritimes et même des Prairies.

Porte-parole: Laurie Pagé.

Participants: Sara Martin-Serrano, Mélanie Sédillot-Jomphe, Xiying Zhang, Marina Toptchiian, Laurianne Audet, Catherine Savoie, Valérie Barrette, Véronique Dancause, Charlotte Marion Vanasse, Isabelle Choquet-Laniel, Camille Laventure, Emmanuelle Rhéault et Jod Bernard-Léveillé.


Projet société, communication et éducation - 1000$

Ce prix est décerné au meilleur projet visant le service à la communauté, l’entraide, aux droits de la personne, aux communications, à l’éducation, etc.

Lauréat: Revue L'Esprit libre

Plus d'informations sur L'Esprit libre

La revue L'Esprit libre est un média numérique spécialisé dans l'analyse sociopolitique. La revue a été fondée en avril 2014 par un petit groupe de personnes provenant en très grande majorité de l'UQAM. En réponse à la crise que vivent les médias actuellement, L’Esprit libre souhaite apporter un nouveau genre d'information à travers des textes plus longs et plus approfondis sur différents sujets d'actualité sociale ou politique. En s'inscrivant ainsi dans le phénomène du média lent (slow media), la revue suscite la réflexion chez leur lectorat. L’Esprit libre n'affiche pas de ligne éditoriale précise et pense que c'est tant la rigueur des analyses présentées que les cadres utilisés qui permettent une réflexion saine.

L’équipe de L’Esprit libre comprend actuellement environ 60 personnes agissant tant comme collaborateurs-trices que comme gestionnaires ou rédacteurs-trices et correcteurs-trices de leurs articles. Ces collaborateurs-trices proviennent majoritairement d'étudiant-es de l'UQAM, mais aussi de l'Université de Montréal et de l'Université McGill, de même que de jeunes travailleurs-euses. À noter qu'il n'existe aucune forme de rémunération pour le moment au sein de la revue, chacun et chacune est bénévole.

Par ailleurs, l’équipe de l’Esprit libre organise régulièrement des soirées de réflexion sur des sujets divers, allant du journalisme d'opinion au Québec, à l'avenir des CPE, en passant par la situation militaire du Japon, auxquelles des experts sont conviés à venir présenter la situation sous leur point de vue et ainsi permettre des discussions animées entre les participants et le public.

Ce média à but non lucratif publie en moyenne un à deux articles par semaine en ligne et une version papier par année. L’équipe de L’Esprit libre à l'ambition de devenir un média reconnu, offrant des conditions de travail exemplaires tout en s’inscrivant dans une stratégie médiatique mobilisant des informations et des connaissances pertinentes et approfondies.

Porte-parole: Rémi Toupin.

Participants: Thomas Deshaies, Thomas Mongeau, Mariane Ménard, Maude Parent, Caroline Chéhadé, Simon Bernier, Julien Gauthier-Mongeon, Alexandra Bahary, Cynthia Beaulieu, Émilie Houle, Romain Lasser, Jean-Patrick Reysset, Geneviève Boileau, Aïcha-Hanna Agrane, Alexa Lachaume, Marye-Claude Belzile, Marine Caleb, Bobby Lacroix et Élisabeth Simpson.


Projet sciences, environnement et technologie - 1000$

Ce prix est décerné au meilleur projet à caractère environnemental, scientifique, économique. Qu’il s’agisse de la protection de l’environnement, du recyclage, de la récupération, du développement durable des ressources naturelles, ou d’éducation relative à l’environnement.

Lauréat: Mission Carbo-neutre

Plus d'informations sur Mission Carbo-neutre

Ce projet de reboisement des corridors forestiers a commencé il y a trois ans et revient à chaque printemps. La plantation s'est faite en collaboration avec un organisme à but non lucratif local de la Montérégie. Le projet consiste à replanter des arbres aux abords du Mont-St-Hilaire. Le but est de permettre aux étudiants uqamiens et aux citoyens d'avoir un contact avec la nature et de faire avancer la cause environnementale de la région. De plus, cette activité permet aux individus d'annuler leurs émissions de carbone. C'est pourquoi ce projet est un hybride entre deux volets, soit le volet environnemental et le volet éducatif.

Ce projet de reforestation arrive à un moment où l'environnement est un enjeu majeur au Québec. Au secondaire, au cégep, à l'université et dans la vie de tous les jours, plusieurs étudiants se sentent personnellement touchés par les changements climatiques et leurs impacts sur l'environnement.

En plus de poser un geste environnemental, ce projet se veut innovateur car il regroupe plusieurs partenaires impliqués dans différentes causes sociales et environnementales. Il permettra de créer des liens entre ces organisations afin de contribuer à la reforestation des boisés de la région. Depuis la création de cette initiative étudiante, des milliers d'arbres ont été plantés aux pourtours de la Réserve de l'UNESCO et des centaines de participants ont pu compenser leurs émissions de carbone.

Porte-parole: Emile Grenon-Gilbert.

Participants: Rémi Léonard, Julien Larose, Jérémy Lespinasse, Elizabeth St-Pierre, Jean-François Dubé, Isabelle Choquette, Marie-Ève Aubry, Karl Gauthier, Alexandre Brault et Pascale Martin.


Projet de l'année - 2000$

Ce prix est décerné au projet s’étant le plus démarqué par son originalité, son rayonnement et ayant réussi à interpeller plusieurs étudiants provenant de diverses facultés.

Lauréat: Thèsez-vous?

Plus d'informations sur Thèsez-vous?

Le projet Thèsez-vous? est né de la volonté de soutenir les étudiants qui font face aux défis de la rédaction d’un mémoire ou d’une thèse par l’organisation de retraites. D’abord une initiative ponctuelle, celle-ci a rapidement évoluée face à la demande grandissante d’étudiants d’une variété d’universités québécoises. Thésez-vous? s’est ainsi transformée en organisation à but non lucratif, menée par et pour les étudiants, en association avec des entrepreneurs sociaux et des chercheurs.

Une retraite Thèsez-vous? rassemble 40 étudiants pendant trois jours pour qu’ils rédigent dans un contexte favorable et collaboratif. L’horaire est bâti sur une intégration des meilleures pratiques documentées dans la littérature, d’une consultation d’experts et d’une évaluation continue. Elle permet aux étudiants d’allouer un temps signifiant à la rédaction, de suivre des ateliers sur le savoir-écrire, la motivation et les conditions favorables, en plus de briser l’isolement. En complémentarité, un blogue et une communauté virtuelle sont proposés pour favoriser le partage de ressources entre les retraites.

Déjà, trois retraites se sont déroulées avec succès, deux autres affichent «complet». Pour 2016, une retraite par mois est prévue, dans l’idée de contribuer à la réussite des étudiants aux cycles supérieurs ainsi qu’à la diffusion de nouvelles connaissances.

Portes-paroles: Émilie Wragg-Tremblay

Participantes: Sara Mathieu-C. et Marie-Ève Gadbois.


Obtenez plus d'informations sur les bourses d'implication étudiante, un programme annuel offert par les Services à la vie étudiante.

Retour en haut de page