http://vie-etudiante.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|etudiant|http://www.etudier.uqam.ca/

Services à la vie étudiante


Chercher dans ce site


sve@uqam.ca



Le Service d'accueil et soutien aux étudiants en situation de handicap de l’UQAM soutient les étudiants qui ont des limitations fonctionnelles permanentes, qu'il s'agisse d'une déficience visuelle, auditive, motrice ou neurologique.

Nouveauté pour les étudiants qui présentent une déficience reconnue

Les étudiants qui présente une déficience reconnue et désirent obtenir des services spécialisés ou des ressources matérielles nécessaires pour poursuivre leurs études, doivent obligatoirement s'adresser à notre équipe responsable de l'accueil et du soutien aux étudiants en situation de handicap avant de présenter une demande à l'Aide financière aux études.

Notre équipe vérifiera d’abord si ces formes de soutien sont offertes directement par l'UQAM ou si vous devez adresser une demande à l’Aide financière aux études.


Trouble d’apprentissage

Vidéo réalisée par le Comité Interordres dans le cadre du projet Intégrer les populations dites émergentes aux études supérieures: Mission possible!


Un trouble d’apprentissage est un dysfonctionnement qui interfère avec la capacité du cerveau à absorber, à entreposer et à récupérer de l’information.

Il se manifeste, entre autres, par des difficultés sur un ou les plans suivants: l’attention, la mémoire, le raisonnement, la communication, l’écriture, la lecture, l’orthographe et le calcul.

Les troubles d’apprentissage ne sont pas reliés à l’intelligence mais à une carence rattachée au traitement de l’information. Ils découlent soit de facteurs neurobiologiques génétiques ou d’une blessure (comme un traumatisme crânien) qui affecte le fonctionnement du cerveau et modifie les processus d’apprentissage.

Il ne faut pas confondre troubles et difficultés d’apprentissage. Alors que ces dernières sont liées à des facteurs psychologiques, familiaux, sociaux ou économiques et qu’elles peuvent s’estomper progressivement avec le support d’un professionnel, les troubles d’apprentissage durent toute la vie.

Déficit de l’attention/hyperactivité (TDA/H)

Vidéo réalisée par le Comité Interordres dans le cadre du projet Intégrer les populations dites émergentes aux études supérieures: Mission possible!


La personne atteinte présente un mode persistant d’inattention et/ou d’hyperactivité/ impulsivité, plus fréquent et plus sévère que ce qu’on observe habituellement chez les personnes ayant un niveau de développement similaire.

Ces symptômes causent une perturbation significative du fonctionnement relationnel (social et familial), académique et/ou professionnel. Environ 3-7 % des enfants en souffrent et environ 60 % d’entre eux ont un degré d’invalidité qui persiste à l’âge adulte. 

Le TDAH est un désordre neurocognitif et neurocomportemental et les recherches proposent que la cause serait principalement d’ordre génétique. Le TDA/H n’est pas causé par un retard intellectuel, ni par un déficit sensoriel (trouble de la vision ou de l’audition), pas plus que par des problèmes sociaux, un manque de volonté ou un manque de motivation de la personne qui en est atteinte.

Il existe trois sous-groupes majeurs du TDA/H

  • Le trouble prédominant d’inattention
    Les personnes au prise avec un déficit d’attention éprouvent de la difficulté à demeurer attentives sur une même tâche (écouter en classe, faire les devoirs, faire de la lecture, suivre une conversation) pour une longue période de temps (15 min ou plus). Ces adultes sont facilement distraits par l’environnement qui l’entoure.
  • Le trouble prédominant d’hyperactivité-impulsivité
    Les personnes ayant un trouble prédominant d’hyperactivité-impulsivité ont de la difficulté à rester en place. Elles bougent constamment les pieds et/ou les mains, se tortillent sans cesse. Elles accomplissent leurs tâches trop rapidement et souvent sans réfléchir. 
  • Le trouble prédominant d’inattention et d’hyperactivité-impulsivité 
    Ces personnes manifestent à la fois des symptômes d’inattention et d’hyperactivité-impulsivité.

Troubles graves de santé mentale

Vidéo réalisée par le Comité Interordres dans le cadre du projet Intégrer les populations dites émergentes aux études supérieures: Mission possible!


L’étudiant doit avoir un diagnostic de troubles graves de santé mentale tel que défini dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 4e édition (DSM-IV) ou la Classification internationale des maladies : dixième révision (ICD-10).

Les troubles graves de santé mentale sont des manifestations d’un dysfonctionnement psychologique et souvent biologique.

Voici des exemples de troubles graves de santé mentale : les troubles de l’humeur (bipolarité, dépression, etc.), troubles anxieux (obsessionnel compulsif, anxiété généralisée, etc.), troubles psychotiques (schizophrénie, etc.), ou tout autre trouble grave ayant un impact sur l'intégration et la réussite scolaire.

Déficience visuelle

Nouveauté pour les étudiants qui présentent une déficience reconnue

Les étudiants qui présente une déficience reconnue et désirent obtenir des services spécialisés ou des ressources matérielles nécessaires pour poursuivre leurs études, doivent obligatoirement s'adresser à notre équipe responsable de l'accueil et du soutien aux étudiants en situation de handicap avant de présenter une demande à l'Aide financière aux études.

Notre équipe vérifiera d’abord si ces formes de soutien sont offertes directement par l'UQAM ou si vous devez adresser une demande à l’Aide financière aux études.


Selon la loi de l’Assurance-maladie du Québec, est admissible aux aides visuelles toute personne qui a une acuité visuelle de chaque œil, après correction au moyen de lentilles ophtalmiques appropriées, à l'exclusion des systèmes optiques spéciaux et des additions supérieures à 4.00 dioptries, est d'au plus 6/21, ou le champ de vision de chaque œil est inférieur à 60o, dans les méridiens 180o et 90o.

Déficience auditive

Nouveauté pour les étudiants qui présentent une déficience reconnue

Les étudiants qui présente une déficience reconnue et désirent obtenir des services spécialisés ou des ressources matérielles nécessaires pour poursuivre leurs études, doivent obligatoirement s'adresser à notre équipe responsable de l'accueil et du soutien aux étudiants en situation de handicap avant de présenter une demande à l'Aide financière aux études.

Notre équipe vérifiera d’abord si ces formes de soutien sont offertes directement par l'UQAM ou si vous devez adresser une demande à l’Aide financière aux études.


Pour bénéficier des services, l’étudiant doit fournir un audiogramme qui démontre que l'oreille qui a la capacité auditive la plus grande est affectée d'une déficience auditive évaluée, selon la norme S3.21 de 1992 de l'American National Standard Institute, à au moins 70 décibels, en conduction aérienne, sur la moyenne des fréquences hertziennes 500, 1000 et 2000 ou un audiogramme démontrant une capacité auditive dont le niveau minimal se situe à 25 décibels.

Déficience motrice

Nouveauté pour les étudiants qui présentent une déficience reconnue

Les étudiants qui présente une déficience reconnue et désirent obtenir des services spécialisés ou des ressources matérielles nécessaires pour poursuivre leurs études, doivent obligatoirement s'adresser à notre équipe responsable de l'accueil et du soutien aux étudiants en situation de handicap avant de présenter une demande à l'Aide financière aux études.

Notre équipe vérifiera d’abord si ces formes de soutien sont offertes directement par l'UQAM ou si vous devez adresser une demande à l’Aide financière aux études.


Sous le titre général de «déficience motrice ou organique» sont regroupées toutes les déficiences physique autres que celle de l’ouïe ou de la vue: paraplégie de naissance ou par suite d’un accident, paralysie cérébrale, traumatisme crânien, sclérose en plaques, dystrophie musculaire, dystonie, arthrites rhumatoïdes, neurofibromatose, etc.

Ces déficiences entraînent des limitations fonctionnelles au niveau de la coordination des mouvements, de la locution, de la mobilité, de la dextérité ou encore au niveau de la concentration. L’usage d’un fauteuil roulant, d’une prothèse ou d’une canne rendent plus visibles la plupart des déficiences motrices et organiques. Par contre, les déficiences entraînées par un traumatisme crânien ou une maladie évolutive sont peu apparentes.

Maladies organiques

Fibromyalgie, insuffisance rénale, maladie de Crohn, VIH, etc.

Trouble du spectre de l'autisme (TSA)

Vidéo réalisée par le Comité Interordres dans le cadre du projet Intégrer les populations dites émergentes aux études supérieures: Mission possible!


Le trouble du spectre de l'autisme est un trouble neurodéveloppemental qui est caractérisé par une atteinte précoce du développement de l'interaction sociale et de la communication et par la présence de comportements répétitifs et d'intérêts restreints.

On le dit « envahissant » parce qu'il touche plusieurs domaines du comportement. Il existe plusieurs formes de troubles du spectre de l'autisme. Dans les établissements postsecondaires, nous retrouvons uniquement les deux sous-types suivants :

  1. Autisme (mais avec un haut niveau de fonctionnement).
  2. Syndrome d’Asperger.

Service d'intégration aux étudiants en situation de handicap: Mathieu

Vidéo réalisée par le Comité Interordres dans le cadre du projet Intégrer les populations dites émergentes aux études supérieures: Mission possible!


Témoignage d'une étudiante de l'UQAM - Marie-Douce Fugère

Retour en haut de page